Moteur de Recherche :

 

.Jean-Luc Matte
Infos mumuses

Présentations CD et DVD 10

Voici quelques CD dont j'ai continué à signaler la parution après la fin de mes infosmumuses en juin 2009, généralement parce qu'ils m'avaient été envoyés à cet effet...

Sommaire de toutes les chroniques, chroniques à venir


 

 Belugueta
"Tres Cavaliers"

Voici un CD de polyphonies vocales bien trop court : 2 plages seulement même si chacune fait autour 8 mn, le temps de laisser bien se développer ces deux compositions du groupes sur des textes de l'une des membres. Compositions aux allures bien traditionnelles mais dont il est bien difficile d'affecter une parenté ou plutôt de choisir entre toutes les influences qui ressortent derrière ces polyphonies, occitanes certes par la langue principalement utilisée, par des couleurs pyrénéennes, par des accents qui rappellent parfois des groupes toulousains, voire aussi Le Corou de Berra. Mais on y décèle également bien d'autres influences, italiennes notamment (y aurait-il d'anciens stagiaires de Giovana Marini ?) et plus lointaines aussi.

Un coup d'oeil au site internet nous apprend que ces cinq jeunes chanteurs percussionistes sont pour la plupart instrumentistes par ailleurs et ont tous traînés leurs guêtres musicales dans bien des contrées, du Pays basque au Mexique en passant par l'Afrique, qu'ils ne sont pas nombreux à avoir des racines occitanes et, du coup, on se félicite qu'ils aient finalement réussi à trouver une belle cohérence artistique à ce projet, qu'ils aient réussi à faire prendre la sauce et marier les épices. On en reprendrai bien un peu non ?

https://belugueta.net/

 

Duo Rivaud Lacouchie
"Zo !"

Second CD, toujours sous une esthétique de papier peint des années 70, pour ce duo féminin violon-diato, à nouveau chez AEPEM donc toujours fidèle au répertoire traditionnel et même purement traditionnel Marche-Limousin : pas trace ici d'une composition ou d'un emprunt à une autre région... Et, de plus, un répertoire au sein duquel les standards ne sont pas légion.

Mais au delà du répertoire, c'est par son interprétation toujours aussi efficace que brille ce duo; pas de gros son ici mais deux instruments qui cherchent plutôt à se fondre et une prise de son-mixage qui ne cherche pas à faire ronfler les basses. Certains trouveront peut-être le spectre résultant un peu étriqué mais je ne peux que penser qu'il s'agit d'un choix qui met en valeur la connivence entre le violon et le diato.

Sur deux ou trois plages elles joignent le chant aux instruments, sans prétendre à faire oeuvre vocale (d'ailleurs elles n'ont même pas mentionné l'usage de leurs voix sur la pochette) mais tout à fait correctement (surtout sur "Vous n'irez plus au bal") et cela ravive l'intérêt de l'auditeur quoique ce ne soit, de toute façon, pas un album que l'on met sur la platine et que l'on oublie : il y a sans cesse une cadence qui vient vous prendre les pieds ou les avant-bras et difficile d'y résister...

Le jeu de violon d'Alexandra Lacouchie est certes moins proche des originaux, plus facilement "abordable", plus tempéré que ceux de Jean-Marc Delaunay ou Philippe Ancelin et le duo avec le diato renforce cela sans avoir besoin de compenser par quelque artifice, nos deux ménétrières conservent cette cadence qui fait tout le sel de ce répertoire particulier...

http://www.aepem.com

Rappel : voir à partir du précédent : "Ordich ! Musique traditionnelle Limousin Marche"

 

 

Trio Alfred Den Ouden
"Live"

Alfred Den Ouden fait partie de ces acteurs du petit monde trad. dont j'ai du entendre parler depuis que je suis tombé dedans dans les années 70, mais que je ne connaissais finalement toujours pas, probablement car son terrain de jeu ne doit guère s'éloigner de sa Flandre (française en l'occurence). En cherchant un peu quelle a pu être sa discographie, force est de constater qu'elle est riche de 33 tours puisqu'il fit partie des pionniers du revivalisme. Un artiste que je pensais donc ne pas connaître et pourtant, en écoutant sa voix dès la première plage de cet album, celle-ci m'est apparue comme le timbre évident pour chanter ce répertoire et cette langue. Est-ce une adéquation parfaite ou est-ce que finalement je l'avais déjà entendu sans le savoir (sur le vinyl du festival de Vesdun 1972 par exemple) ou bien a-t-il fait école dans la manière d'interpréter ce répertoire, je pense que je n'en saurai jamais rien mais il est toujours agréable d'entendre chanter une langue par une voix que l'on imagine même pas chanter autre chose...

Le livret nous renseigne sur la genèse de cet album live qui reprend pour l'essentiel (il y a quelques différence dont par exemple la reprise ici du fameux "Jan Mijne Man") le répertoire de l'album de 1974 "traditionele-volksmuziek-uit-frans-vlaanderen", album qui puisait essentiellement dans le répertoire collecté par Edmond de Coussemaker. Je viens de découvrir que sur cet album maintenant historique intervenait Bernard Blanc, c'est maintenant Gerald Ryckeboer qui tient les cornemuses mais également quelques autres instruments et la voix, le troisième larron du trio étant le vielleux Lode Bucsan. Quant à Alfred den Ouden, s'il chante en s'accompagnant principalement à l'accordéon ou aux concertinas (qui voisinent très bien avec les cornemuses d'ailleurs...). Trois invités ajoutent quelques touches supplémentaires, parmi eux, au banjo, Youra Marcus, récemment décédé et dont je suppose dont que se doit être le dernier enregistrement...

Lorsqu'un album débute par une voix seule posée sur un bourdon (celui de la vielle en l'occurence), c'est plutôt bon signe et ce d'autant plus lorsque l'ambiance sent la chaleur humaine, que l'enregistrement ne vise pas une froide perfection mais préserve la vérité du live en ne nettoyant pas quelques toutes petites scories deci delà. En 1974 ce répertoire pourtant ancien apparaissait nouveau, aujourd'hui, certaines de ces mélodies nous sont familières mais bénéficiant d'une double couche de patine, celle remontant au XIXème sur laquelle s'est déposée celle remontant à ces années revival.

https://bemolvpc.com/

 

Rappel : le vinyl de 1974 : "alfred en kriestien den ouden - traditionele-volksmuziek-uit-frans-vlaanderen"


 

.

retour aux infosmumuses

Chroniques DVD, démos, livres

Sommaire de toutes les chroniques

  Menu-->