Avalanche Compagnie  

Moteur de recherche :

Les incrustations d'Etain

Cette page a pour but de recenser et comparer les motifs utilisés pour les incrustations d'étains sur divers types de cornemuses anciennes (je ne tiens pas compte des pratiques actuelles). Elle ne prend en compte que les motifs sur tuyaux (et non les motifs de boîtiers, mais par contre je prends en compte le décor final de la souche du tuyau mélodique lorsqu'elle est cylindrique comme sur les dudas hongroises par exemple)

Naturellement il s'agit d'un travail inachevé (inachevable ?) pour lequel je suis preneur de toute contribution... Ce tableau est loin d'être complet et les cases vides ne signifient pas que le motif n'existe pas sur ce type de cornemuse : simplement que je ne l'ai pas encore rencontré ou pas encore reporté dans le tableau Mais attention, ne prendre en compte que les instruments anciens et me fournir les références précises (avec une photo c'est encore mieux, afin que je puisse vérifier les concordances avec les catégories ci-dessous et refaire des schémas si besoin).

Un grand merci à Frédéric Vigouroux qui a réalisé l'essentiel du travail de relevé de ces motifs sur les bohas anciennes.

J'ai essentiellement travaillé sur photos (bibliographie ou photos personnelles) et ceci peut engendrer quelques erreurs, notamment dans le cas ou le motif le plus visible (celui qui tombe en face de l'objectif) est déformé par rapport aux autres de la même bague, car il n'est pas rare qu'il y ait ainsi des petits ratés dans les dessins des motifs.

Orientation des motifs :
- la plupart des motifs (carrés, rectanbles, treillages, triangles simples etc..) n'ont pas d'orientation particulière : ils présentent une symétrie horizontale sur les schémas ci-dessous
- certains motifs ont une orientation définie indépendamment du sens dans lequel on tient le tuyau : c'est notamment le cas des traits à 45° qui peuvent être dans le sens de la 1ère diagonale (du haut à gauche vers le bas à droite) ou de la seconde diagonale (haut à droite vers bas à gauche). Ces motifs sont identifiés ci-dessous par la mention "2 orientations possibles" et j'essaierai de préciser si les cas recontrés sont orienté selon la 1ère diagonale ("1 diag")ou selon la seconde ("2 diag")
- certains motifs sont orienté mais leur sens s'inverse lorsque l'on renverse le tuyau. Pour définir leur sens il faut donc préalablement définir un sens de lecture du tuyau et si cela peut paraître évident pour le tuyau mélodique (haut vers l'anche et bas vers le pavillon) et son petit bourdon parallèle lorsqu'il existe, cela est moins évident pour le porte-vent ou les bourdons séparés, notamment en Europe de l'Est ou un même bourdon peut être posé sur l'épaule ou pendre vers le sol. Certains éléments de bourdons semblent d'ailleurs conçu selon une symétrie par rapport à leur milieu et le sens de lecture s'inverserai donc au milieu du tuyau. Je n'ai donc encore pas tenu compte de l'orientation de ce dernier type de motif.

 

(tous dessins J.L. Matte droits réservés)


Les schémas représentent le motif déroulé (partiel), l'axe du tuyau étant vertical. La partie noir-brun représente l'étain et le blanc représente le bois. (ce qui donne plutôt le négatif de l'effet réel, j'inverserai peut-être un jour mais les essais que j'ai fait jusqu'à présent n'étaient pas concluants car moins lisibles).

 

Dans un certain nombre de cas, j'ai regroupé deux variantes sur un même schéma, avec séparation en rouge entre les deux

Motifs principaux (sans tenir compte des ornements supplémentaires de la seconde partie du tableau)

dénomination

Chabrette

Musettes incrustées

Boha

Biniou

Bohème-Moravie

Hongrie

 

Trait isolé (décoré ou non)

 

Oui, souvent gravé (cf ci-dessous)

.

courant, notamment sur la cornemuse Dupin à l'écomusée de la Grande Lande

Oui, souvent orné (cf tableau des ornements).

 

Oui, très souvent orné (cf tableau des ornements).

 

.

Trait en relief

Oui

Oui, mais généralement inclu s dans un motif plus complexe (sur la partie fine de la coulisse de petit bourdon notamment)

.

.

.

.

Trait sur anneau en relief

Oui ?

.

.

Oui

Oui, Cip p.56 : entre les trous du tuyau mélodique

.

Surface

 

Oui, mais semble plus tardif (restaurations ?)

Oui

Sur souche porte-vent

.

Oui, Cip p.58

Oui, Szabo p82, 101, 126 et 127 par exemple

 

Double trait (ou plus)

 

.

.

.

Oui, souvent orné (cf tableau des ornements).

.

.

carrés ou à peine rectangulaire

Oui, un exemple au moins décoré d'un point gravé ou brulé au centre

.

Courant, sur porte-vent et pihet (Lestage, Mougnères..) , souvent agrémenté de pointes sur une base (cf ci-dessous)

Oui, Musique Bretonne p. 337 (en rang de base à des rangs de croix)

 

.

Oui, Szabo p.102

Rectangles plus ou moins allongés (a à c)

Oui, souvent pour relier deux matières différente. Versions de a à c : c =quasiment réduit à un simple trait

A l'inverse un exemple avec rectangles en hauteur sur une quenouille de grand bourdon, avec des miroirs dans les rectangles.

.

Courant à la liaison pihet/souche (Nanot de Joy). L'épaisseur du trait est souvent égale à celle du triangle vide

Oui, Musique Bretonne p.346 (rang isolé sur bourdon, version a mais dans deux longueurs différentes), p. 326-27 (version a, en rang de base à des rangs de croix)

.

Oui, Szabo p.125 (version a)

carrés ou rectangles en rangs multiples

.

.Oui, Montluçon n°23, ou 26

Oui, porte-vent Mougnères

Oui, Musique Bretonne p.339

Oui (Cip p55 & 56)

Oui, Szabo p.102 &125 (double) pi p.128 (double, triple et quadruple)

carrés ou rectangles en rangs décalés

Oui, chabrette Mucem 2001-32-1

Oui, musette "Franco S S" par exemple

.

Oui

.

Oui, Szabo p. 128 notamment

rectangles inégaux en association

.

Oui

.

.

.

.

niches

.

.

.

Oui, Musique Bretonne p. 342 (en rang de base à des rangs de croix mais exemple particulier ou le trait de base n'est pas en étain mais en laiton)

 

.

.

rectangles à coins coupés (plus ou moins coupés : produisant de l'octogone au losange en passant par l'hexagone

.

Oui, Motluçon p.68

.

.

.

.

rectangles à coins occupés par des petits rectangles (ici présenté en double rang)

.

.

.

.

Oui (Cip p.194)

 

.

losanges pleins non jointifs

.

.

.

.

.

.

losanges pleins jointifs

.

.

.

.

.

.

petits losanges sur les montants des carrés

.

.

.

Très courant

Oui (Cip p55)

 

.

carrés avec pointes ou demi ronds en haut seulement

.

.

Oui, Boha "deu Clauriot' cf méthode p. 16 (avec pointes)

 

.

.

Oui, Szabo p90, l superposés sous le suivant

sur une base de carrés, demi rond en haut et remplissage des angles en bas

.

.

Souche de la boha Mivielle

.

.

.

carrés avec pointes ou demi-rond en haut et en bas non jointives,

.

.

 

.

.

.

Oui, Szabo p90, l superposés sur le précédent

.

X réalisé par combinaison du motif précédents et des pointes sur les montants verticaux ou idem mais avec demi-ronds au lieu des pointes ou encore avec les bras épointés

Oui (B) : par exemple en extrémité de pavillon (rang simple sur chabrette du café de St-Yrieix

Oui, version a à bouts épointés (a) sur bourdon monté en lampadaire

.

Version b très courante, le plus souvent en plusieurs rangs (jamais décalés ?) dont le premier de carrés simples. voir cas particulier in Musique bretonne p. 326-27 ou le dernier rang n'a pas de trait simple. A noter que les pointes peuvent être de taille très petites, on voit alors davantage un carré orné que la croix centrale ex M.Bretonne p.339

Courant en version b

(par ex Cip p33 ou 56)

Très courant, plutôt avec des demi-ronds (c) qu'avec des pointes (b); Szabo p. 128 : (a) 1 rang, p.103,112,113 : (c) 1 rang, p82 &87 : (c) en 2 rangs décalés, p.101 : (b) en 2 rangs alignés

Carrés barrés d'une croix en étain

.

.

Un exemple isolé (les autres carrés sont ordinaires) et sans le triangle du bas, sur la souche de la boha Nano de Joy (cf photo dans le dble DVD de Yan Cozian)

 

carrés avec pointes en haut et en bas jointives

.

.

.

.

.

.

rectangles à pointes internes

.

Oui, porte-vent monté en lampadaire (avec rectangles en hauteur, un rang avec uniquement deux pointes à droite et à gauche,un rang avec trois pointes à droite et à gauche, une en haut et une en bas)

Oui : porte-vent de la boha Mondineu au Musée Paul Dupuys

.

Présent (un exemple dans Balinec)

Oui, Szabo p. 114 mais avec rectangle en hauteur. Autre exemple en largeur (2 pointes sur le grand côté) en double rangée décalée présent à plusieurs reprises sur un grand bourdon.

traits en biais, non serrés (l'extrémité de l'un n'arrive pas au niveau de l'extrémité de l'autre). 2 orientations possibles

Oui, sur une triple perce par exemple (en 2ème diag).

Oui, mais plus souvent serrés comme ci-dessous voire très serrés..., (2 diag)

.

.

.

.

traits en biais, serrés. 2 orientations possibles

 

.

Oui, courant, parfois avec traits serrés et bien penchés (selon les deux orientations)

.

.

Oui (Cip p56) (2 diag. = inverse du schéma)

.

biais avec petits traits médians. 2 orientations possibles

.

.

.

.

Oui (Cip p56) (2 diag. = inverse du schéma)

 

.

traits en biais inclinés avec traits de jointure perpendiculaires reliant les tiers environ des traits principaux

.

.

Souche Nano de Joy (voir livret du double DVD de Yan Cozian)

.

.

.

N formé par des biais non serrés agrémentés de deux triangles. 2 orientations possibles

.

.

.

.

Oui (Cip p56)

 

.

chevrons

.

Courant (en étages multiples parfois) souvent avec une rainure dans l'étain entre les étages. Les deux orientations parfois sur un même tuyau.

.

.

.

.

triangles simples

Oui, en bout de pavillon par exemple

.

.

.

Oui (Cip p56)

 

.

trapèzes

Oui, notamment un bel exemple sur une triple perce avec des couleurs de bois alternées dans les trapèzes

.

Porte-vent Dupin à l'Ecomusée de la Grande Lande

.

Oui, (Cip p.194, doublé inversé et orné de petites pointes)

Oui, Szabo p.110 (assez étroits) et p.115 (plus larges)

Trapezes avec petits trapèze à l'intérieur sur la grande base

.

.

.

.

.

Szabo p.105

trapeze orné de pointes intérieures

.

.

.

.

Oui, Cip. p.194

.

trapezes avec triangles intérieurs

.

.

.

.

.

Oui (Szabo p. 104)

alternance trapèzes et triangles

Oui, Lanterne in Montbel 89 p.227 ou Montbel et al p. 72

.

.

.

.

.

triangles dépassant sur un bord pour former des pointes

.

.

Brundier de la boha Blanchard (mais j'ignore si le motif est unique ou réproduit plusieurs fois : les deux triangles voisins ne dépassent pas)

triangles ornés et de petites lancettes, pointes, rectangles

.

.

.

.

Oui (Cip p.194) : (a)

 

.Szabo p96 : (b) deux rectangle sur base des triangles du haut et un sur base de ceux du bas. p125 : (c) deux pointes sur les bases des triangles

triangles coupés en duex horizontalement

.

.

.

.

.

.

 

triangles coupés en duex horizontalement sur plusieurs niveaux

 

.

.

.

.

.

.

"Arêtes de poisson"

.

Oui, Montluçon n°6 ou, voir l'exemple sur la photo en tête de la présente page

.

.

.

.

double rang de triangles en quinconce et produisant donc des carrés sur pointes

.

Oui

.

.

.

.

idem ci-dessus mais avec pointes au milieu des bases des triangles

.

.

Souche de la boha Blanchard à Bourriot B.

.

.

.

triangles avec petites pointes (ou demi-ronds)

.

.

Oui, boha Mondineu au Musée Paul Dupuy

.

Oui (Cip p. 194)

Oui, Szaob p.126 & 128 (+ un exemple, avec 2 rangs en opposition (d'où effet de losange sur manche de fouet)

triangles avec petites pointes et coins coupés : peux aller jusqu'à la forme de coeurs

 

.

.

.

.

Oui (Cip p.193)

Oui, fréquent

 

treillage simple (1 rang de carrés sur pointes complets)

.

Très courant

Oui, variante irrégulière avec triangles plus petits que le carré central in méthode boha p. 27. Sur souche St-Martin, avec des pointes dans les triangles. Sur la souche de la boha Mougnières

.

.

Oui, Szabo p.82

treillage multiple. Je compte les rangs en comptant le nombre de losanges entiers sur une diagonale : ici trois par exemple

Oui, à 2 rangs sur la lanterne de la chabrette de la Wantzenau par exemple

Motif dominant. Cf par exemple le modèle à 8 rangs sur la photo en tête de la présente page

Porte-vent de la boha de St-Martin en Chalosse.

.

.

.

treillage multiple barré (treillages simples superposés avec leurs barres horizontales)

.

.

.

.

.

Oui Szabo p 127 (3 rangs)

nid d'abeille (treillage multiple à pointes coupées)

.

Oui (Mucem à vérifier)

.

.

.

.

pointes face à face

.

.

.

.

.

.

pointes décalées

.

Oui

Non, mais en sculpture : souche boha St-Martin

Oui, par ex M. Bretonne p. 340

Oui (Cip p45 &56)

 

.

très grandes pointes

..

au moins un exemple à Montluçon

.

.

.

Oui, Szabo p.84

Formes de H réalisé avec deux petits ronds face à face et un gros rond reliant les deux traits

.

.

.

.

Oui (Cip p56)

 

.

sortes de flèches ou de poissons

.

.

.

.

Oui (Cip p.193)

.

anneaux

.

.

.

.

Oui (Cip p.194)

 

.

anneaux et X

.

.

.

.

Oui (Cip p.194)

 

.

ovales barrés

.

.

.

.

.

(Oui, idem schéma ci-contre mais moins dense en nombre de motifs tout autour du tuyau, surmontant le motif, toujours en étain,d'un joueur de cornemuse de profil, sur manche de fouet in T. Hofer "Art populaire hongrois")

.quart d'ovales décalés et demi ronds

.

.

.

.

.

Oui, Szabo p.119

alternance de petits carrés et etoiles à 6 banches

.

.

.

.

Oui, Cip p. 194

carrrés seul mais dans une proportion du type du schéma ci-contre : faible surface par rapport à la largeur de l'étain : Szabo p.84

Ornements supplémentaires

description

Chabrette

Musettes incrustées

boha

biniou

Bohème-Moravie

Hongrie

rainure en creux dans l'étain, réalisée au tour

Très courant, souvent double

Très courant

.

.

.

.

Motif gravé plus complexe ou trait simple mais réalisé par gravure manuelle

.

.

.

.

.

Oui, Szabo p103, motif du schéma ci-contre (avec 1 rang de croix entre le trait simple gravé et les quadrillages gravés) apparemment réalisé par points juxtaposés

petites dents de scie jointives (3 versions de ce motif autour d'un trait simple sur le schéma : d'un seul côté du trait simple, des deux côtés avec les motifs face à face, des deux côtés avec les motifs décalés)

(voir également ci-dessus si face et proches à d'autres identiques sur un autre trait)

Oui, à noter un exemple sur une grande cornemuse à miroir à boitier atypique avec dents serrées au dessus du trait et légèrement écartées et plus grandes en dessous (donc ni b ni c)

Très courant.

.

Oui, Musique Bretonne page 337, les trois versions (pointes un arrondies toutefois)

.

.

petites dents de scie écartées

Oui, courant sur trait isolé ou sur bord d'autre motif (bel exemple sur la chabrette de la Wantzenau

.

.Oui, courant

.

.

.

demi ronds serrés

.

.

Souche fabrication Nanot de Joy

.

.

Oui, un exemple au moins des deux côtés du trait, avec un écartement différent

demi-ronds écartés (3 versions de ce motif autour d'un trait simple sur le schéma : d'un seul côté du trait simple, des deux côtés avec les motifs face à face, des deux côtés avec les motifs décalés)

Oui, chèvre de Nedde par exemple ou Montbel 89 p163 avec notamment sur une triple perce dans les trois versions du schéma ci-contre (mais en plus écartés). En face à face décalé sur la couverture de Montbel et al 1999

.

.

.

Oui, fréquent

Oui, fréquent

petits rectangles dressés

.

.

.

Oui, Musique Bretonne p. 326-27, version des deux côtés du trait répétée sur tout l'instrument

.

.Oui, Szabo p. 127

 

rond sur triangle

Oui, sur une lanterne par exemple

Oui (Montluçon n°23)

 

.

.

.

.

larmes (idem précédent mais bien plus allongé, pied parfois rectangulaire et non triangulaire, voir également ci-dessous "lancette")

courant, notamment sur les lanternes, voir par ex Montbel et al 1999 p. 10 (pied rectangulaire)

.

Oui, dans des carrés in Musique Bretonne p. 339

.

.Oui, très longue et très peu nombreuses sur le tour (une seule visible sur photo)

arcs simples, jusqu'au cercle. A noter que la version b peut tirer sur la forme d'un fer à cheval

.

Oui, courant dans les deux versions de gauche, présent sous la forme de droite (surmonté de trèfles) sur le bourdon monté en lampadaire.

.

.

.

.

arcs à pointes (dentelé) (mêmes trois variantes que ci-dessus)

.

Très courant, parfois en alternance avec des pointes simples

 

.

.

.

(Oui, dans un très beau motif complexe avec étoile et croix, mais sur un manche de fouet hongrois in T. Hofer "Art populaire hongrois")

traingles "pixellisés"

.

.

.

.

.

Oui Szabo p. 99

étoile

.

Courant . Musette "Graverot" : en combinaison avec arc type b, dessus et dedans ainsi qu'en alternance avec des pointes

 

.

.

.

(Oui, dans un très beau motif complexe avec arc dentelé et croix, mais sur un manche de fouet hongrois in T. Hofer "Art populaire hongrois"))

lancette

Oui, en alternance avec des pointes in Montbel 89 p.163

Oui, souvent en alternance avec le trèfle ci-dessous

.

.

.

.

trèfle (ostensoir ?)

.

Très courant

 

.

.

.

couronne

.

Très courant, souvent en alternance avec les précédents, notamment le trèfle

 

.

.

.

.

croix simple (a), pointue (b) ou trifide (c)

.

.

.

Oui, version b in M Bretonne p. 354

.

Oui Szabo p. 102 (simple a) et p. 110 (trifide c)

extrémités d'accolades

.

.

.

.

Oui (Cip p.194)

en combinaison avec les anneaux et/ou anneaux + X ci-dessus et/ou arcs simpls, ou encore en symétrie de part et d'autre du trait simple, ou en alternance avec d'autres motifs (losanges par exemple)

.

sorte de chandelier

Oui (Cip p.194)

en combinaison avec des petites pointes

(Oui, en plus complexe (ramifié, mais sur manche de fouet)

Motif isolé, non relié à une bague (ici deux exemples au sein d'un motif de carrés)

Cas particulier de cercles entorant des miroirs, sur un bourdon de chabrette cf Montbel et al 1999 p.25.

.

.

Oui, Musique Bretonne p. 339, les deux motifs ci-contre en alternance sur les deux rangs centraux d'un quadrillage à quatre étage, avec larmes sur les deux étages extérieurs

Références bibliographiques citées ci-dessus :

Chabrettes :

- Eric Montbel "Cornemuses en Limousin, essai sur un corpus d'instruments de musique" mémoire pour l'EHESS 1989

- Eric Montbel, Florence Gétreau, Louis Bonneau, Thierry Boisvert, Claude Girard, Olivier Durif, Anne Julien et Michel Colardelle "Souffler c'est jouer - chabrettaires et cornemuses à miroir en Limousin" catalogue expo ATP 1999. Illustrations malheureusement souvent trop petites pour pouvoir décrypter correctement les motifs d'étains sur les tuyaux

Musettes du Centre

- M.B Le Gonidec, S. Doulce de La Salle et J.J. Smith "Les cornemuses de George Sand - Autour de Jean Sautivet, fabricant et joueur de musette dans le Berry (1796-1867)"  Musée de Montluçon1996 (catalogue exposition). Les photos de ce catalogue sont malheureusement souvent trop petites pour pouvoir étudier les motifs d'étain, mais ayant réalisé des photos lors de cette exposition, j'ai pu m'y référer et le catalogue me sert à référencer celles-ci

Boha

- Bohaires de Gasconha, "La Boha, méthode de cornemuse des Landes de Gascogne" 2010

Bohème-Moravie

- Pavel Cip et Rudolf F. Klapa "Dduy v Cechach, na Morave a ve Slezsku" 2006

Hongrie

- G Szabo Zoltan "A duda - The bagpipe" catalogue exposition Musei Ethnographieae Budapest 2004

 


  

Menu-->.